« Ubérisation, un ennemi qui vous veut du bien ? ». C’est le titre de l’ouvrage de Denis JACQUET et Grégoire LECLERCQ qui vient de paraître sur l’évolution du digital. Pour en savoir plus sur ce phénomène ainsi que les origines de l’ouvrage, Hello Finance a rencontré un de ses auteurs, Denis JACQUET.

Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire cet ouvrage ?

C’est un ouvrage que nous avons écrit à 4 mains avec Grégoire LECLERCQ. Nous sommes tous les deux entrepreneurs et nous avons toujours défendu l’entrepreunariat et l’évolution de la société française vers plus de croissance. Nous avons récemment observé la réaction de méfiance de la part par des corporations, des institutions et des politiques vis à vis du digital. Cependant, si nous commençons par l’interdition, la taxation, les charges nouvelles, nous n’aboutirons qu’à une chose : l’absence d’acteurs majeurs du digital dans notre pays. Aujourd’hui c’est presque déjà le cas puisque la France, comme la plupart de pays européens, a peu de poids dans le digital mondial, contrairement aux Etats-Unis ou à la Chine.

Nous nous sommes donc dit qu’il était temps de produire un ouvrage qui permette de poser les bonnes questions sur tous les sujets liés au digital et à l’organisation de la société, mais aussi de faire de la pédagogie auprès de celles et ceux qui prennent les décisions.