Voilà le discours que j’ai proposé à Emmanuel Macron pour sortir de cette crise que la France ne mérite pas

Ils sont nombreux, ceux qui m’accusent ce soir, qui m’ont accusé ces dernières semaines. Mais qui sont ils ? Des politiques de droite ou de gauche, qui nous expliquent, qui osent vous expliquer, ce que je devrais faire, alors que vous et moi, en sommes là aujourd’hui, car nous héritons de 40 années de descente aux enfers, de dégradation de la situation de notre pays.

40 ans que notre déficit extérieur, notre dette, nos équilibres sociaux, les écarts de richesse, n’ont cessé de s’aggraver, du fait de leur incapacité à reformer, quand ils en avaient les moyens. Pour leur seul bénéfice électoral. Vous les avez élu, ils ont gagné, vous avez perdu. La seule chose qui ait suivi une courbe ascendante, c’est le chômage et les impôts.  Ce n’est pas moi qui ai amené vos taxes à un niveau insupportable, mais je suis Président, je dois assumer. Je n’ai pas contribué à étouffer ce pays, mais je l’assumerai.