Vous allez voir ce que vous allez voir ! Les GAFA vont être mis au pas et vite fait ! Nous allons réparer l’injustice fiscale que représentent tous ces champions américains qui ont su faire ce que nous n’avons pas osé rêver, et utiliser cet argent pour……rien. Chronique d’un mal français, qui pour égratigner un Américain, est prêt à tuer les Français, les Européens.

 

Nous n’avions pas de politique du numérique, alors après tout autant tuer nos acteurs. Cela semblerait presque la conclusion logique, de cette pitoyable affaire de la taxe GAFA.

Alors, chers Amis, pour votre gouverne, ce n’est pas une taxe GAFA, c’est une taxe sur TOUTES les entreprises du numérique, y compris, nos quelques « petits géants » Européens, qui n’ont pourtant rien à se reprocher, si ce n’est d’être resté en France quand ils auraient été plus respectés et mieux traités aux USA. Un projet pour taxer le numérique. On lance dans l’eau digitale, un filet qui éventuellement permettra d’attraper quelques gros poissons, pour le symbole, en tuant au passage les petits. Les nôtres. Pourquoi tant de haine ?

Une taxe sur le numérique dont personne ne sait comment elle sera, ou pourra même être calculée. Un mystère technocratique encore plus insondable que l’ISF à l’époque. C’est l’ISF pour le numérique. Sauf que ce sont les moins riches qui vont trinquer !

Donc oui, éventuellement les GAFA seront taxés de façon supplémentaire. Le supplément pour Apple pourrait représenter 2 jour d’intérêt sur sa trésorerie disponible. Très douloureux ! A peine une égratignure. En revanche pour Critéo, le Bon Coin, Qwant et autres, cela revient à tirer sur des acteurs qui pour certains ne gagnent pas d’argent encore, et vont devoir payer une taxer réelle sur un revenu fantôme. Il n’y a que Bercy, pour être capable d’une telle hérésie. Et ils font de brillantes études pour en arriver là.