cessons de diviser la France image illustrative

La France aime les puzzles. Audiard avec un talent inimitable voulait d’ailleurs « disperser façon puzzle ». Les politiques de ces 30 dernières années lui ont donné raison, et en ont fait (à son corps défendant) leur maître à penser. Ou à ne pas penser.

La France aime les puzzles. Audiard avec un talent inimitable voulait d’ailleurs « disperser façon puzzle ». Les politiques de ces 30 dernières années lui ont donné raison, et en ont fait (à son corps défendant) leur maître à penser. Ou à ne pas penser. Obsédé par le fait de ne laisser aucun espace au hasard, et surtout à refuser toute confiance à nos concitoyens, il s’est acharné à définir un principe par français et autant d’exception, tant l’iniquité de ses mesures imposaient d’appliquer immédiatement l’antidote à tous ses vaccins, ces principes inutiles qu’on imposait ainsi à la société.

Tout ce qui pouvait faire l’objet d’une mesure, d’une règle, d’une norme a été traqué sans relâche afin de ne plus laisser un seul espace à la décision de l’homme et tout laisser à la dictature de la norme et au délire inflationniste du législateur.